services informatiques sur Grenoble

matériel

Publié le janvier 2nd, 2016 | par Sébastien

0

iMac : mise à niveau des Intel Core i

No votes yet.
Please wait...

À  l’image du précédent article consacré au recyclage des MAC Intel vieillissants (avant 2009) équipés de processeur INTEL Core 2 Duo, nous allons évoquer ici la mise à niveau des machines équipées de processeur INTEL Core i.

nota : nous partons sur la même base structurelle et une adaptation sera faite par rapport aux différences des modèles.

Je rappelle que les premiers modèles Apple équipés de processeur Core i sont :

  • iMac (27-inch, Late 2009),
  • Mac mini (Mid 2011),
  • Mac Pro (Early 2009),
  • MacBook Air (11-inch, Mid 2011),
  • MacBook Pro (15-inch, Mid 2010),

nota : Les modèles antérieurs sont équipés de processeur INTEL Core 2 Duo. D’ailleurs, exception, il existe un iMac 27 Fin 2009 équipé d’un processeur Core 2 Duo (3.06 or 3.33 GHz).

nota B : attention les modèles ultérieurs ne sont pas tous compatibles avec les recommandations communiquées ici. À partir de 2012 ça se gâte avec l’arrivée de retina (écran UHD) et la mémoire soudée. Ceci dit, le principe directeur est toujours valable.

Quels composants changer dans ces machines ?

C’est toujours la même chose … mémoire et disque … processeur et carte graphique quand possible !

À l’exception du MacBook Air (mémoire soudée), et certains modèles récents, toutes les machines peuvent recevoir au moins 8 Go de mémoire vive …

Par ailleurs, la plupart des modèles accepteront des SSD (attention aux formats). Avec la baisse du cout des SSD, l’opération n’est plus un frein !

Pourquoi mettre à niveau ces ordinateurs ?

imac-upgrade-ssd

Intervention AEM sur site client / remplacement HDD interne & montage SSD dans baie optique

1 – C’est lui donner une seconde vie : disposer de mémoire de plus grande capacité (disque interne, RAM) et un matériel plus performant. L’ordinateur sera plus réactif (surtout avec SSD).

2 – Maintenance préventive d’un ordinateur qui a bientôt 5 ans … On augmente la durée de vie de la machine et cela évite les pertes de production pour une entreprise.

3 – Économie et écologie : on ne {renouvelle|change} pas son équipement, et cela coute bien moins cher, avec un risque faible ! Entre 3 à 6 fois moins cher que le renouvellement.

Quel équipement choisir ?

Disque dur ou SSD ? Le SSD mon capitaine !

Fini les montages Fusion Drive … avec la baisse des couts de la mémoire flash, il n’est plus la peine de se poser de question … Les SSD 1 To sont affichés régulièrement à moins de 200 € TTC, le 500 Go à moins 120 € TTC.

EDIT au 02/09/2017 : les configurations avec Fusion Drive redeviennent pertinentes avec l’augmentation des tarifs de la mémoire flash (pénurie). Plus de 30 % de hausse sur 10 mois !

nota 2 : les iMac (à partir de 2011) sont équipées d’un port SATA III donc 600 Mo/s théorique (compter entre 500 et 560 Mo/s en réalité max.) de quoi profitez pleinement de la vitesse d’un SSD.

Selon la capacité disque désirée (et moyen financier disponible), vous pouvez utiliser un disque mécanique ou un disque électronique (SSD), voire les deux en même temps pour bénéficier à la fois de la vitesse (SSD = système) et de l’espace disque (disque dur = données).

Vérifiez la quantité de stockage interne nécessaire à l’heure actuelle, et projetez vous sur 3 ans d’utilisation pour dimensionner l’espace disque nécessaire.

nota : les films et autres cochonneries que l’on peut télécharger de nouveau ne sont pas nécessaires … utilisez un stockage externe pour ça !

nota : le cas fusion drive est traité ci-après.

Un disque électronique rapide ou SSD

Si vous optez pour un SSD unique, c’est la que le calcul de l’espace de stockage nécessaire prend son sens … et dans certain cas on peut passer de 500 Go à 256 Go sans problème (la majorité des utilisateurs qui font de la consultation).

SSD SanDisk de 960 Go

Un disque mécanique traditionnel ou HDD

Pour un disque mécanique (bien moins cher), un disque dur de 1 To en 7200 Tr/min suffira (meilleur rapport capacité prix au 03/09/2017, régulièrement en dessous de 50 € TTC). Ils sont disponibles chez les deux principaux fabricants SEAGATE / WESTERN DIGITAL).

nota : attention sur certains modèles, la mesure de température du disque interne est prise sur des broches spécifiques du disque. Bien souvent les références du disque ne sont plus disponibles, et sont incompatibles avec ce type de mesure. Un asservissement logiciel sera donc nécessaire …

Le cas Fusion Drive d’Apple

ordinateur Apple équipé d'un SSD et HDD

iMac 27″ Late 2009 Fusion Drive by AEM

La solution Fusion Drive (FD) permet de ne « voir » qu’un disque logique au lieu des deux disques physiques dans le système = simplicité.

Par ailleurs cela permet (grâce à un algorithme de gestion) de bénéficier de la vitesse du SSD et de la capacité de stockage du disque mécanique, pour un prix abordable (très inférieur à un SSD de même capacité au global).

EDIT : au 03/09/2017, on observe une différence d’environ 200 € entre un disque de 1 To SSD, et un FD de 1 To HDD + 128 Go SSD + caddy.

Ceci dit même si le FD reste plus rapide que la solution disque mécanique simple, elle est moins rapide que la solution SSD seule.

Attention : cette solution comporte plus de risque statistique au niveau des pannes matériels (la défaillance d’un des deux disque rendra le système inopérant …). Bref, comme toujours la sauvegarde n’est pas une option, elle est obligatoire.

Mémoire vive

D’après mes expériences, 4 Go sont un minimum recommandé avec 10.12 (ça tourne avec 2 Go hein) mais selon les profils d’utilisation il est nécessaire d’optimiser certains réglages … Donc si vous pouvez installer 8 Go (ou plus) c’est mieux !

Pack de mémoire Crucial 16Go (8Go x 2) DDR3L (PC3L-12800) parfait pour un iMac 2011.

 

 

Si vous achetez sur Amazon, les achats étant garantis … pas besoin de prendre d’autres marques (enfin c’est mon avis /expérience), en cas de problème > retour !

Système

Le système d’exploitation macOS Sierra (aka 10.12) est gratuit, que votre machine soit encore sous 10.6 (Snow Leopard), 10.7 (Lion), 10.8 (Mountain Lion), 10.9 (Maverick), 10.10 (Yosemite), 10.11 (El Capitan).

Par ailleurs, notez que tous les systèmes cités ici seront compatibles avec 10.13 (High Sierra). C’est dire les perspectives de la mise à niveau !

Et le processeur, ou la carte graphique ?

Le problème est que cela rend l’opération bien plus onéreuse même si elle reste pertinente (quand elle est possible) … Cette opération serait à faire après la 3ème année de vie de l’ordinateur et doit être planifiée dés le départ … Maintenant elle n’est plus véritablement d’actualité (sauf cas exceptionnel) !

Combien coute cette opération ?

Bien évidemment cela dépend du contexte : âge, valeur initiale, capacité et puissance nécessaires etc … Faites le parallèle avec une voiture … où mettre le curseur pour réparer ou changer la voiture … Ici le cout de l’opération ne doit pas dépasser 450 € TTC.

Pour faire simple disons qu’en moyenne le cout est de 300 € TTC. Les écarts peuvent être important (± 50%, soit ± 150 €), puisque les besoins de chacun (pannes, capacité etc …) sont différents.

À cela, c’est selon, comptez entre 100 € et beaucoup plus (cela dépend de l’opération à réaliser) pour la main d’œuvre …

En modulant les couts … on arrive entre 150 € si on le fait par soi même, à près de 450 € TTC si on le fait faire complétement …

Quelques recommandations avant de procéder …

Le passage à une version de MAC OS macOS supérieure (mise à niveau) est équivalent à un déménagement …

Indisponibilité et cout

L’opération doit donc être planifiée (durée immobilisation) et faire l’objet d’une réflexion (intérêt et bénéfice / cout opération).

Trop souvent les utilisateurs {réalisent|font réaliser} l’opération et constate à posteriori des incompatibilités ou des ralentissements. Cela entraine un surcout, voire des pertes de données, et surtout une indisponibilité de la machine …

IDEM au sujet du cout de l’opération … il ne doit pas dépasser 450 € TTC puisque ces générations de machines commencent à dater et la réparation ne doit pas approcher le cout d’un nouvel équipement.

Sauvegarde et autonomie

La sauvegarde n’est pas une option, elle est obligatoire. Ainsi vous conservez la possibilité de revenir en arrière si l’opération échoue.

Sauvegarde TimeMachine ou un clone avec Carbon Copy Cloner sur disque dur externe … Si vous changez le disque interne, vous pouvez utiliser l’ancien comme sauvegarde à condition que celui ci fonctionne encore 😉

Déménagement et conséquence

Savoir où on est ET où on va …

Vous devez également vérifier ce qu’implique ces évolutions au niveau des données utilisateurs, des logiciels et licences associées par exemple. Bref, c’est l’analyse des dépendances entre données, logiciels et système … C’est un bilan qui est complexe à réaliser pour les non initiés, préférez faire appel à un prestataire spécialiste Apple en cas de doute.

Cela vaut aussi pour les capacités disque, mémoire etc …

Il ne vous reste plus qu’à suivre un des tutoriels disponibles chez iFixit, voire de contacter un partenaire de confiance (pour les isèrois et savoyards) pour les moins habiles avec le tournevis !

Enjoy !

No votes yet.
Please wait...

Tags: , , , , ,


À propos de l'auteur

est professionnel de l'informatique et de la communication internet. Son métier lui donne souvent l'occasion de découvrir du matériel hightech, de développer et approfondir ses compétences dans des domaines complémentaires et variées (référencement, création de site, communication, marketing, formation etc …). Les articles et sujets abordés ici sont le fruit d'expériences de terrain et tentent d'apporter des solutions (ou des éclairages) à des problématiques bien réelles.



Les commentaires ne sont pas autorisés.

Retour vers le haut de la page ↑