services informatiques sur Grenoble

Synology

Publié le juillet 2nd, 2015 | par Sébastien

0

DS710 + : maintenance et mise à niveau matériel

C’est juillet, l’activité étant relativement calme, j’en profite pour effectuer les opérations de maintenance usuelles sur les équipements de la société …

Depuis le déménagement, le NAS est disposé dans une armoire (ou plutôt placard), et je le trouve particulièrement bruyant (c’est d’ailleurs un défaut remonté par de multiples {articles|review}). En regardant de plus près, ces vibrations semblent être provoquées par le ventilateur …

J’ai donc tenté de {trouver|chercher} un tutoriel sur le net pour démonter la bête mais rien, nada … alors vous avez le droit à un article !

Encore une fois, suivre ces instructions n’engage que vous, et, dans certains cas, peut faire perdre la garantie de l’équipement cité. Lire intégralement l’article avant de faire quoi que ce soit …

Par ailleurs, ces indications ne sont la qu’à titre indicatif et valables pour un environnement spécifique non défini (par ex. il peut y avoir plusieurs versions pour un même modèle de NAS). Prenez le temps, des notes, et utilisez des repères pour revenir en arrière (voire prenez des photos). Il y a des détrompeurs un peu partout pour le montage.

Procédons !

Démontage d’un Synology DS710+

0 – éteindre le NAS, et retirer les disques,

0-DSC06488

1 – retirer les vis sous le NAS (x 4) (celles qui retiennent les façades en plastique noir, aux extrémités),

1-ds710-vue-dessous

2 – retirer la façade côté disque, en tirant légèrement la partie basse de la façade, puis en poussant celle-ci vers le haut (côté dessus du NAS),

2-ds710-DSC06474

3 – derrière la façade côté disque, retirer la vis et ensuite retirer le capot métallique (vers le haut),

3-ds710-DSC06476

4 – retirer maintenant la façade avant : prendre soin de faire levier sur la façade avant et sur les attaches du dessus (avec tournevis plat), sans rien casser. Ça doit se décrocher sans forcer !

4-DSC06479

5 – maintenant retirer la barre fixée par deux vis (ce n’est pas obligatoire), puis retirer les deux vis (dessus, et dessous) qui maintiennent {la partie|le module|le support} ventilateur et connecteur SATA.

6-DSC06487

5-DSC06481

5-DSC06482

6 – retirer l’alimentation du ventilateur et retirer la carte doucement (rien ne doit forcer).

6-DSC06483

6-DSC06484

Réduction des vibrations (bruits) du NAS DS 710 +

Voila, il ne vous reste plus qu’à retirer les quatre (x 4) vis du ventilateur, intercaler un bout de caoutchouc entre la paroi métallique et le ventilateur, revisser, et tout remonter en suivant la procédure inverse.

Pour ma part, j’ai utilisé les caoutchoucs anti vibration fournis avec une tour Fractal Design Define R5 Black pour la fixation des disques durs. J’en ai pris deux et coupé en deux …

caoutchouc-fractal-design

caoutchouc-ventilateur-nas

Il existe énormément de solutions (rondelle, lamelle découpée, vis de fixation, kit anti-vibration pour ventilateur …) l’important est que ces caoutchoucs (voire silicone) ne finissent pas à l’intérieur du NAS ou bloquent le ventilateur, et qu’ils soient adaptés à l’usage (vibration, dimension, dureté, température).

nota : attention également à l’espacement induit par les caoutchoucs (sinon vous ne pouvez pas refermer le NAS). La solution ne doit pas être trop épaisse …

kit-anti-vibration

nota : le terme technique est découplage (mécanique) …

Comme c’est une opération de maintenance, autant faire les choses jusqu’au bout !

Changez la mémoire d’un DS710+

Rien de bien compliqué, seulement vous perdez la garantie (mais en 2015, les équipements existant devrait déjà l’avoir perdu) en cas de changement.

3-DSC06478

Pour la compatibilité des barrettes, je n’ai rien trouvé chez Synology … Difficile de vous orienter, jetez un oeil sur la DDR2 disponible chez Amazon (PC6400 4 Go SODIMM) (y’a des garanties pour le retour). Selon la marque, cette génération n’est pas très abordable (> 70 € pour 4 Go …) ! Moi, il me restait une barrette de 2 Go, qui a donc était recyclée …

nota : certains forums évoquent la marque GSkill mais difficile d’en trouver.

Bref … Suivre les étapes jusqu’à 3. Retirer la barrette, remplacer la par une nouvelle (2 voire 4 Go). Refermer, c’est presque terminé.

La mémoire étant un composant important, vous devez vérifier son fonctionnement !

Cela se passe à l’aide de Synology Assistant, à partir duquel vous pouvez lancer une vérification de la mémoire.

synology-verification-memoire

nota : je ne sais pas si la vérification est aussi fiable qu’un Memtest … faites vos backup avant toutes modifications !

Changer les disques du NAS DS710+

Opération de maintenance oblige, vous pouvez être amené à changer des disques (la durée de vie médiane est de six ans pour un disque, même si tout dépend de l’utilisation). Chez AEM, nous les changeons tous les 3 ans (avec choix disque garantie 5 ans), sauf quand il manque de l’espace de stockage. Voici la procédure de changement des disques d’un NAS Synology.

Régulation de la température et ventilation

Avec l’arrivée de la vague de chaleur, les équipements électroniques souffrent ! Il est important de les préserver, une chaleur trop importante affecte leur durée de vie !

Modifiez le paramètre de ventilation du NAS (passez le de calme à frais). Les disques internes étaient à plus de 50 °C.

temperature-disques-internes-nas

Pour cela, rendez vous dans le panneau de configuration, rubrique Matériel et alimentation, puis dans l’onglet général, section Mode de vitesse ventilateur, cochez Mode frais !

ventilation-nas-synology

Comme le serveur est toute l’année dans un endroit clos (placard), je l’ai déplacé ailleurs afin qu’il puisse bénéficier d’une meilleure ventilation.

Nettoyer votre NAS

Avec la temps, utilisation d’un ventilateur oblige, le NAS peut récupérer une quantité importante de poussière. Il est donc important de vérifier cela et de nettoyer régulièrement l’intérieur de l’équipement (une fois par an mini.). Une simple bombe d’air sec suffira !

Uptime et gestion de l’alimentation

Dernier point … la disponibilité du NAS !

Selon l’environnement et les besoins, un NAS n’a pas besoin de tourner H24. Il consomme de l’énergie et le fonctionnement entame implicitement sa durée de vie. Pour ma part, vu l’utilisation, le NAS :

– est en veille disque(s) après 30 minutes sans activité,

– est arrêté après 22h,

– est démarré le matin à 7h,

Les disque durs sont dimensionnés pour ce type d’utilisation. L’économie d’énergie induite et la sollicitation réduite des composants compensent l’usure prématurée des cycles Marche-Arrêt répétés pouvant endommager un disque ou l’électronique.

Je ne rentre pas ici dans le débat « devons nous laisser tourner un disque dur toute la journée ou devons nous l’éteindre ? ». C’est difficile de répondre puisque cela dépend des besoins et de l’utilisation de chacun.

  • Nous devons éviter les temps de fonctionnement prolongés, sans utilisation > économie d’énergie et usure mécanique,
  • Nous devons éviter les cycles marche-arrêt trop fréquents > sollicitation composant > panne prématurée.

Le bon compromis dépend de l’utilisation. Par ailleurs, les fabricants de disque(s) ont bien une position par rapport à ces phénomènes … le problème étant leur objectivité !

planification-alimentation-synology

Il est possible, sur les NAS de la série DS7##, de définir des horaires (plages ou période) de fonctionnement et d’arrêt.

Pour cela, se rendre dans l’interface d’administration, icône Panneau de configuration, puis rubrique Matériel et alimentation, onglet Planification alimentation, et créer les règles de déclenchement.

nota : cela implique que le NAS doit être à l’heure 😉 .

Avec ce genre de réglage, vous soulagez les disques et augmenter indirectement la durée de vie de l’équipement … pensez y !

Voila, vous êtes prêts à repartir une année supplémentaire avec un NAS tout beau, tout propre !


À propos de l'auteur

est professionnel de l'informatique et de la communication internet. Son métier lui donne souvent l'occasion de découvrir du matériel hightech, de développer et approfondir ses compétences dans des domaines complémentaires et variées (référencement, création de site, communication, marketing, formation etc …). Les articles et sujets abordés ici sont le fruit d'expériences de terrain et tentent d'apporter des solutions (ou des éclairages) à des problématiques bien réelles.



Les commentaires ne sont pas autorisés.

Retour vers le haut de la page ↑