No votes yet.
Please wait...

Comme vous le savez certainement, les réseaux 10 Gb ont fait leur apparition depuis quelques années dans le monde professionnel. Son usage est essentiellement justifié pour un cœur de réseau où l’on agrège plusieurs dizaines de connexions simultanées sur un équipement (switch, routeur, serveur …). Différentes technologies existent (fibre, cuivre pour l’essentiel) avec des caractéristiques différentes (longueur de m à km, débits entre 1 et +100 Gb) etc …

Depuis 5 ans, les tarifs du 10 Gb commencent à baisser, avec l’arrivée des bus TB3 et le 10 GBASE-T (liaison cuivre 10 Gb) fait progressivement sont apparition chez les fabricants de NAS et d’équipements réseaux. Ce qui facilite le déploiement (cout d’intégration de la fibre est important).

Pourquoi ce dock TB3 OWC ?

Ce dock est équipé comme la concurrence de toute la connectique nécessaire et actuelle. Je ne reviens pas dessus.

nota : certains diront qu’il manque des connectiques audio, écran, voire des ports USB … OK ! Faites le calcul, regardez ce qui existe autour (à ce jour) et nous en reparlons (niveau tarif et pratique).

Connectiques avant et arrière du dock OWC TB3 PRO DOCK

Un point a attiré mon attention, celui de la liaison 10 GBASE-T. Et puisqu’on trouve ce produit un peu partout … dock OWC Thunderbolt 3 PRO DOCK autour de 300/350 € TTC. Quand on compare le cout d’une carte 10 GB-T et celui du dock … il n’y a presque plus de questions !

L’élément différenciant est, à mes yeux, le présence de ce port 10 GBASE-T (10 Gb cuivre), et c’est tout simplement la seule référence de dock TB3 disponible à ce jour qui propose ce port 10 GB cuivre (me rectifier si nécessaire) !

À titre de comparaison, une carte réseau 10 GB-T TB3 pour un ordinateur portable Windows / MacBook Pro coute autour de 200 € TTC. Une carte PCI-e coute 10 GBASE-T entre 100 et 150 € TTC (pour du SFP c’est ~ pareil).

Rappel et intérêt du 10GBASE-T (cuivre) : Le 10GB-T est une liaison cuivre avec 8 fils torsadés (100 ohm, cat 6 ou 7, connecteur RJ45) pour s’étendre sur une longueur max de 100m. Permet un débit de 10 Gb soit 1 Go/s. Ceux disposant de réseaux récents (comprendre les câbles dans les murs) disposent pour la plupart de câble CAT 6. Ce qui en fait un réseau compatible avec l’utilisation d’équipement 10GBASE-T. D’où son intérêt … le cout de déploiement et sa facilité d’adoption !

Rappel et intérêt d’un dock ? Nous utilisons majoritairement des ordinateurs portables en déplacement et au bureau. Au bureau, l’intérêt du dock c’est qu’à l’aide d’un seul câble (merci le TB3), cela va permettre d’interconnecter tous les équipements raccordés au dock (alimentation, écran, enceintes, clavier et souris, réseau etc …). On passe donc d’une utilisation mobile à une utilisation desktop confortable et ergonomique (siège, bureau avec grand écran externe + « clavier + souris » externe, et autres périph.).

Ce dock TB3 pour qui ?

Puisque le port 10GB-T permet des débits jusqu’à 1 Go/s. Ces technologies vont intéresser ceux qui traitent des données volumineuses toute la journée et qui cherchent/facturent du temps ! Donc nous pensons immédiatement aux nombreux métiers de l’image (graphisme, design, video, 3D, gaming) … mais pas que.

WARNING : pour ceux qui croient que le 10 GB permet de travailler directement sur un NAS … Attention ce n’est pas adapté dans la plupart des cas. N’hésitez pas à nous consulter pour la mise en œuvre de votre réseau 10GB.

10 GB : des conditions et de la logique

Dernier point et pas des moindres … les conditions de fonctionnement.

Pour bénéficier de ces technologies et surtout de ces débits importants, c’est une longue chaine constituée de maillons (composants) qui est nécessaire. Chaque maillon doit être compatible / permettre le débit évoqué.

réseau Unifi 10 Gb en BASE-T et SFP+ avec double WAN et backup LTE

A – Les informations sont envoyées/réceptionnées par un fournisseur du service :

  • Datacenter 40/100+ Gb,
  • internet (2,5 Gb chez Orange, 10 Gb possible chez Free et en Suisse),
  • un serveur (par ex. un NAS en 10 GB et cache SSD) autorisant les débit > 1 Go/s,

B – par l’intermédiaire d’un lien reliant (un réseau quoi) :

  • internet (2,5 Gb chez Orange, 10 Gb possible chez Free et en Suisse),
  • le réseau (switch à minima niv. 2 ou routeur) 10 GB,
  • les câbles et connectiques 10GB,

nota : un ordi. peut être connecté directement à un serveur en TB3 (le transitaire est le TB3 ici, pas de réseau à proprement parlé).

C – pour être livrées à un hôte ou destinataire (celui qui reçoit/envoie l’information) :

  • ordinateur équipé d’un SSD NVMe > 1 Go/s,
  • un port 10GB ou lien TB3,
  • et la puissance de calcul nécessaire (ça tête pas mal à cette vitesse).

En résumé, cela représente un cout non négligeable puisque n’est pas à ce jour du standard à chaque maillon. Cela coute beaucoup si on achète tout en une seule fois (upgrade ou renouvellement), et moins si on intègre progressivement cette capacité dans les choix des équipements.

Chez AEM, nous disposons des équipements compatibles pour l’intégralité la chaine. Et nous proposerons des articles autour de ce sujet prochainement. @ bientôt !

No votes yet.
Please wait...

LAISSER UN COMMENTAIRE

Saisissez votre commentaire !
Saisissez votre nom ici