services informatiques sur Grenoble

Synology

Publié le octobre 16th, 2017 | par Sébastien

3

SYNOLOGY : essai du NAS DS918+

No votes yet.
Please wait...

Voici un article concernant le modèle 2018 de la série 900 de Synology, le NAS quatre baies DS918+.

EN COURS DE RÉDACTION

Déballage, et démontage du NAS DS918+

Je vous invite à consulter le tutoriel de démontage intégral du DS918+ by AEM, publié sur le site de iFixit, site bien plus adapté à ce genre d’opérations.

nota : oui, j’ai investi dans du matériel photographique, un studio mobile etc … . Je rédigerai un article à ce sujet, et fournirai un descriptif des choix technologiques dès que possible …

En complément de l’article iFixit, voici deux photo du packaging et des accessoires livrés avec :

Analyse et remarques

Comme déjà évoqué dans l’article concernant la sortie des modèles 2018 de la gamme PLUS de Synology, les différences entre la version précédente (DS916+) et la nouvelle (DS918+) ne sont pas flagrantes en terme de puissance.

 

 

Par ailleurs le réseau étant limité à deux liens gigabit (donc ~200 Mo/s en agrégation de lien), l’intérêt d’un cache disque SSD en lecture ou/et écriture est quelque peu limité en terme de bande passante. Dans le meilleur des cas, on pourra exploiter à fond la bande passante réseau (encore faut il disposer de la chaine complète de composants). Par ailleurs, on ne perdra pas de baie de stockage en utilisant un SSD pour du cache (appréciable).

Installation

La configuration sera dans un premier temps un RAID SHR avec deux disques de 8 To WD Red (disponibles à moins de 300 € TTC sur AMZ | LDLC). Puis elle évoluera en capacité (mémoire vive et stockage) avec un cache lecture et écriture SSD.

Au sujet de DSM, rien de bien original … Je vous invite à suivre les phases d’installation DSM 6 publiées précédemment sur le blog.

Configuration

utilisation d’un SSD M.2 NVMe 2280 pour cache lecture, pour cache écriture.

 

Un cache SSD requiert une certaine quantité de mémoire système en fonction de la taille du cache, de sorte que si vous montez un cache SSD plus important, vous devrez peut-être mettre à niveau la mémoire du Synology NAS. Afin que le système reste stable et rapide, seul 1/4 de la mémoire système pré-installée est utilisable par le cache SSD. Chaque Go de cache SSD requiert approximativement 416 Ko de mémoire système (on peut inclure la mémoire d’extension) Par conséquent, si la configuration du cache en lecture seulement est de 2 SSD x 128 Go, la taille totale du cache sera de 256 Go et requiert au moins 104 Mo de mémoire ; si la configuration de cache en lecture/écriture est de 2 SSD x 128 Go, la taille de cache total sera de 128 Go et requiert au moins 52 Mo de mémoire. Si la mémoire est insuffisante, la création de cache SSD est restreinte ou la taille du cache SSD sera limitée.

 

Docker et virtualisation

De l’utilisation de docker (SNMP) pour la surveillance SNMP d’un parc d’équipements réseaux et de serveur dont les NAS Synology.

 

No votes yet.
Please wait...


À propos de l'auteur

est professionnel de l'informatique et de la communication internet. Son métier lui donne souvent l'occasion de découvrir du matériel hightech, de développer et approfondir ses compétences dans des domaines complémentaires et variées (référencement, création de site, communication, marketing, formation etc …). Les articles et sujets abordés ici sont le fruit d'expériences de terrain et tentent d'apporter des solutions (ou des éclairages) à des problématiques bien réelles.



3 Responses to SYNOLOGY : essai du NAS DS918+

  1. Jordi says:

    Impatient aussi…

  2. osef says:

    ça c’est du test complet…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour vers le haut de la page ↑