services informatiques sur Grenoble

Logiciel

Publié le novembre 13th, 2016 | par Sébastien

0

Thunderbird : configuration pour utilisation professionnelle

Non, Thunderbird n’est pas mort ! Bien que le désengagement de la Mozilla Foundation (MoFo) a ralenti l’avancement du projet, la communauté propose toujours des mises à jour et l’annonce en avril dernier de potentiels repreneurs rend l’avenir du client mail un peu plus réjouissant.

Nous continuons donc à utiliser (faute de mieux) la solution Thunderbird en clientèle et gardons sous le coude d’autres solutions au cas où.

Abordons sans plus attendre, l’utilisation de Thunderbird {en entreprise|dans le cadre professionnel}, et commençons par un besoin de base … la signature.

La signature dans Thunderbird

Je ne vais pas ici débattre de l’intérêt d’une signature lors d’un échange de courriel.

Bien qu’il existe une myriade de façons pour créer une signature … quand on connait le domaine des courriels et l’existant (les clients de messagerie appelés M.U.A.), on évite rapidement de se disperser et on utilise des méthodes qui fonctionnent (utilisation d’un langage universel et compatibilité CSS et HTML, garantissant la lecture sur la majorité des lecteurs) !

nota : un logiciel de messagerie est un lecteur de code qui interprète et restitue (comme un navigateur internet) des informations. La restitution de l’information (y compris les apparences) est un critère important, surtout dans le monde de l’entreprise et des newsletter. Nos expériences montrent que la simplicité et le respect des standards garantissent la compatibilité et la cohérence de l’information quelque soit le logiciel de messagerie (on est pas à 100 % hein mais on en est proche !).

Comment créer une signature

La méthode la plus simple dans Thunderbird (bien que limitée) est de créer, à partir d’un courriel vide et des outils de mise en page disponibles, une signature contenant du texte (et éventuellement de l’image). Pour cela :

1 – Rédigez un nouveau message.

tb-ecrire-un-message

2 – Saisissez le texte et réalisez la mise en page souhaitée (inspirez vous d’exemple déjà existant). Ajoutez à souhait couleur, lien, image etc …

tb-mise-en-page

nota : ayez conscience d’un chose … la mise en page à l’écran n’est et ne sera pas ce que le destinataire recevra dans 100 % des cas. Entre les différents terminaux et système (iOS, MAC, Windows), les histoires de mise en page (respect et interprétation de code), affichage ou non d’image (filtrage/protection contenu externe ou local) etc … Si cela pose problème, vous devez vérifier la compatibilité avec chaque lecteur (c’est un métier hein … c’est pour cela que j’ai évoqué la simplicité) !

3 – Puis via le menu > Fichier > Enregistrer > Fichier … enregistrez le fichier en format HTML :

tb-enregistrement-fichier-html

nota : sauvegardez le fichier à un emplacement fixe (qui ne sera pas {déplacé|renommé} – idem pour les fichiers joints comme l’image. Vous ferez également attention à utiliser une image .jpg (question de compatibilité historique, à ce jour le .png ne devrait pas poser de pb) et au poids des pièces jointes éventuelles.

4 – Ensuite, via les préférences de compte du menu Outils > Paramètres de comptetb-parametres-compte

nota : vous noterez au passage que l’on peut copier ici du code HTML (provenant d’un éditeur ou autre source) pour les plus habiles.

5 – Sélectionnez le compte afférent, puis cocher la case Apposer la signature à partir d’un fichier et sélectionnez le fichier enregistré préalablement.

Voila, la signature est enfin créée et réutilisable à chaque envoi de courriel.

Notez que la fonction signature ne se limite pas à la signature elle même … vous pouvez donc l’utiliser comme modèle par défaut en ajoutant une formule de politesse ou autre (même si cette astuce reste limitée en comparaison des outils cités ensuite).

Puisque nous sommes encore dans la rubrique signature, j’en profite pour aborder un autre point … Dans le cadre professionnel, il arrive que plusieurs personnes se partagent un seul compte mail, depuis le même ordinateur. Pour différencier les utilisateurs, il est utile de changer la signature. Voici la solution.

Gérer plusieurs signatures dans Thunderbird

Il vous suffira de suivre la même démarche que précédemment, en créant cette fois ci plusieurs signatures.

Installez {l’extension|le module} Signature Switch.

Les modèles de courriels dans Thunderbird

C’est le même principe que la signature sauf qu’on enregistrera cette fois le texte mis en page au format Modèle.

 

Envoyer un nouveau message avec un modèle c’est très bien … mais par défaut, Thunderbird n’autorise pas la réponse à un courriel avec un modèle.

Pour aller plus loin dans la démarche, il est souvent utile répondre avec une réponse pré remplie …

Répondre à un message avec un texte type (ou modèle)

Dans un premier temps entrainez vous avec, Stationery. C’est un gestionnaire et éditeur de fichier HTML. Il permet, dans notre cas, d’ajouter un contenu HTML à un message.

Comme nous l’avons vu précédemment avec la création de modèles (nous avons enregistré un courriel au format modèle), ici c’est la même démarche, sauf qu’il sera nécessaire d’enregistrer le {texte type|modèle} comme un fichier HTML et non comme un modèle.

Ce fichier HTML pourra ensuite être utilisé par Stationery. Le module va simplement {ajouter|intégrer} le contenu du fichier HTML à la réponse du message souhaité.

Pour aller plus loin, vous pouvez utiliser Quicktext, un module qui propose les mêmes fonctionnalités ET autorise des opérations plus complexes, notamment l’utilisation de variables !

De l’utilisation des filtres dans Thunderbird

Filtrage de l’affichage

via les colonnes et les champs à afficher ou non.

Très pratique pour filtrer les courriels les plus volumineux et les supprimer ou regrouper les courriels d’un même destinataire.

Filtre de recherche

Deux types de recherches existes dans Thunderbird … le filtre du dossier en cours d’utilisation et la recherche globale.

Dans les deux cas, une série de mots clés suffira à trier les patates assez rapidement.

Les étiquettes dans Thunderbird

Cette fonction est surtout pratique pour différencier la nature des courriels en fonction de leur état d’avancement, leur provenance, catégorie ou autres …

La différenciation se situe au niveau de la couleur que l’on peut attribuer à des catégories. Ces catégories (ou couleurs) pourront être attachées aux courriels manuellement ou via des filtres.

Cette colorisation des courriels est très pratique pour naviguer visuellement ou filtrer du contenu.

Autres fonctions bien utiles

Programmer l’envoi d’un courriel à une date et un horaire précis

L’extension Envoyer plus tard permet de définir la date et l’horaire d’envoi d’un courriel. Autrement dit, cette fonction d’envoi différé permet de programmer l’heure et la date d’envoi d’un message électronique.

Tags: , , ,


À propos de l'auteur

est professionnel de l'informatique et de la communication internet. Son métier lui donne souvent l'occasion de découvrir du matériel hightech, de développer et approfondir ses compétences dans des domaines complémentaires et variées (référencement, création de site, communication, marketing, formation etc …). Les articles et sujets abordés ici sont le fruit d'expériences de terrain et tentent d'apporter des solutions (ou des éclairages) à des problématiques bien réelles.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour vers le haut de la page ↑