services informatiques sur Grenoble

Home Multimedia

Publié le mai 26th, 2014 | par Sébastien

4

Chromecast : une sortie vidéo pour les NAS Synology mais pas que …

No votes yet.
Please wait...

Bon tout le monde (ou presque) a vu une publicité à la TV, ou entendu parler sur le net de cette clé HDMI. Inutile de rentrer dans le détail, procédons !

Déballage de la clé HDMI et spécifications

Rien à dire …

DSC04987~imageoptim DSC04990~imageoptim DSC04992~imageoptim DSC04994~imageoptim DSC04997~imageoptim DSC04999~imageoptim

Je reprends rapidement les spécifications disponibles depuis Wikipédia …

La clé intègre une puce Marvell 88DE3005 (Armada 1500-mini) avec décodage matériel des codecs vidéo VP8 et H.264. Mémoire vive de 512 Mo DDR3L RAM et une capacité de stockage en mémoire flash de 2 Go. Le wifi est une puce AzureWave NH–387, supportant 802.11b/g/n (2.4 GHz). Alimentation 5 Vdc, consommation 850 mA. Les dimensions sont de 72 × 35 × 12 mm, pour un poids de 34 g. Le tarif de la clé est de 35 €, et elle sait lire des flux vidéos HD (1080p).

Configuration de Chromecast

L’objet de cette procédure est de raccorder le lecteur Chromecast à votre installation wifi. Vous devez disposer d’un smartphone (ou tablette), d’une connexion à internet et d’un réseau wifi.

Lire attentivement le guide d’installation situé à l’intérieur de la boite. Étant donné qu’il n’y a pas de télécommande, tout se passe à partir du smartphone.

Brancher la Chromecast au téléviseur (HDMI), et alimenter la clé (USB). Sélectionner la source HDMI depuis la TV afin d’afficher la source « Chromecast ».

Se connecter sur le site chromecast.com/setup et installer l’application depuis Google Play (ou l’AppStore) sur votre {smartphone|tablette}.

nota : votre smartphone ou tablette doit être connecté(e) à internet.

2014-03-23 08.41.482014-03-23 08.41.38

Se connecter ensuite sur le réseau wifi de la clé Chromecast et suivre les étapes de configuration. Rappel : l’objectif est de raccorder cet équipement à votre réseau wifi local.

2014-03-23 08.42.50 2014-03-23 08.43.33 2014-03-23 08.43.38 2014-03-23 08.43.59 2014-03-23 08.47.402014-03-23 08.45.21  2014-03-23 08.49.03 2014-03-23 08.50.38

Une fois la clé HDMI connectée à votre réseau wifi, connecter également le smartphone à ce dernier.

Désormais, les applications compatibles peuvent diffuser les vidéos sur la Chromecast (Pluzz, Youtube, DS video, Google Chrome, CanalPlay, Netflix 😀 …).

2014-03-23 09.24.452014-03-23 10.25.32

Je rappelle aux utilisateurs qu’un des intérêts de la solution made in google est son intégration dans les applications (qui supportent le stream vers Chromecast), sous forme d’un icône. D’où la simplicité d’utilisation … on décide où regarder le flux d’information (sur iDevice ou Chromecast).

Je vois encore des utilisateurs se connecter à des sites comme France Pluzz et chercher le moyen de diffuser sur Chromecast … ce n’est possible que depuis les applications compatibles ! Ici pour Pluzz, vous devez télécharger l’application (pas aller sur le site), voire (c’est moins pratique) utiliser Google Chrome et une extension pour envoyer la vidéo depuis Pluzz (le site) vers Chromecast (plus exactement ce qu’affiche Chrome vers Chromecast).

La clé HDMI Chromecast et le NAS Synology

Ces deux équipements sont compatibles depuis la dernière mise à jour du DiskStation Manager (DSM v 5.0). Je profite de l’article, donc, pour l’évoquer !

nota : je prévois un tutoriel pour configurer le NAS Synology avec Chromecast prochainement. EDIT : c’est fait !

Alors que l’application DS video permettait jusqu’à présent d’afficher et lire sa bibliothèque vidéo (stockée sur le NAS) depuis un smartphone ou une tablette, la dernière mise à jour permet désormais de commander la clé Chromecast (télécommande universelle) et de diffuser un flux audio / vidéo sur une télévision disposant d’un port HDMI. La clé Chromecast fait office d’extension wifi pour une TV, et de sortie vidéo pour un NAS Synology.

L’intérêt de la solution est que, une fois la vidéo lancée, ce lecteur multimédia est autonome et lira directement le flux vidéo depuis le NAS (ou qu’il soit, i.e local ou distant (QuickConnect, DynDNS)). Le smartphone peut donc quitter l’application DS video (ou être déconnecté du wifi) sans aucun problème. Le smartphone n’est pas une passerelle mais bien une télécommande (ce n’est pas un stream type AirPlay dans ce cas).

ds-video-medistream

nota : d’ailleurs, d’après Jeremie de Synology, la Chromecast serait un simple navigateur Chrome avec une interface adaptée et simplifiée (EDIT : c’est un peu plus compliqué que cela).

DS video est très pratique mais on reste loin, très loin pour le moment de l’ergonomie et de l’intégration d’une solution XBMC (ou PLEX) … En espérant que la communauté saura transformer le NAS en serveur XBMC (headless), dont l’afficheur serait la clé HDMI Chromecast. Il n’y plus qu’à !

nota : DS video évolue très rapidement, et il se peut qu’à terme XBMC devienne useless dans ce contexte !

No votes yet.
Please wait...

Tags: , , ,


À propos de l'auteur

est professionnel de l'informatique et de la communication internet. Son métier lui donne souvent l'occasion de découvrir du matériel hightech, de développer et approfondir ses compétences dans des domaines complémentaires et variées (référencement, création de site, communication, marketing, formation etc …). Les articles et sujets abordés ici sont le fruit d'expériences de terrain et tentent d'apporter des solutions (ou des éclairages) à des problématiques bien réelles.



4 Responses to Chromecast : une sortie vidéo pour les NAS Synology mais pas que …

  1. Pingback: Chromecast : un bilan positif après un an en France | AEM Blog

  2. Rodolphe says:

    Bonjour,
    Merci pour ce post très intéressant. Dans une configuration NAS Synology + streaming chromecast + commande par tablette, c’est le NAS qui fait le travail de lecture de la vidéo? Le cas échéant, doit-on considérer une spécification minimale (e.g., en terme de CPU) pour le NAS pour que la lecture de la vidéo reste fluide? J’avais cru comprendre que c’était un problème lors de l’utilisation de plex…
    Merci pour vos lumières sur ces questions.

    • Sébastien says:

      Bonjour Rodolphe,

      Non, le lecteur est bien la clé Chromecast. Par contre Oui, le NAS peut faire une partie du travail (soulager une partie du traitement de l’info.).
      Le traitement du flux audio video peut être effectué par le NAS (hard ou soft) ou par le lecteur (hard ou soft). Dans notre cas, la tablette est simplement une télécommande.
      nota : Synology vient de sortir une gamme de NAS qui permet le décodage matériel (en HD) à la volée (demande), les DS### Play.

      Reformulation : le NAS sait donner à manger un flux au lecteur qu’il sera en capacité de lire (à les capacités de …) : décodage à la volée.

      Vous pouvez vérifier la capacité de votre NAS ici : http://www.synology.com/fr-fr/support/faq/577 , selon le format vidéo et lecteur associé.

      Je dirai que les puces des modèles récents (et les Intel Atom < 3 ans) devraient être OK. Attention cependant, un flux audio / video est constitué d'informations compressées (codec) et que selon leur nature, cela nécessite des capacités de décodage plus ou moins importantes et donc des ressources CPU / mémoires conséquentes. Les vidéos lues étant toutes différentes (selon provenance : encodage camescope, enregistrement pvr, rip dvd, torrent, etc …), difficile donc de fournir une réponse aussi rapide et simple … De plus, les fabricants peuvent également faire appel à des puces dédiées (spécialisées) dans le décodage matériel … (c'est le cas je crois des Synology Play), qui ne nécessite pas de processeur puissant, donc le processeur n'est pas le critère unique. Selon votre installation (et équipement), il est nécessaire d'évaluer les maillons de la chaine (et caractéristiques) pour détecter ou se trouve les éventuelles faiblesses. Il est ensuite possible de choisir un lecteur, un format de video etc … adapté à votre installation. Dans un cas, il faudra peut être … - passer à une qualité vidéo inférieure pour éviter les pb de lecture (saccades), si on ne veut pas change son matériel. - Ça peut aussi venir du réseau pas assez rapide pour faire passer le flux 😉 - Cela peut provenir également de paramètres logiciels (comme Plex ou XBMC Kodi)
      – ca peut aussi être la puissance d’alimentation d’une clé HDMI

      etc …

      Sebastien

  3. Pingback: Faire fonctionner la clé Chromecast avec un NAS Synology | AEM Blog

Retour vers le haut de la page ↑